• Les éronces à Solange

    Auteur : Solange

     J’ava un p’tit morciao d’tère qi ta cont le sien à Bidaut, l’ feurmier à monsieur le Comte de Mézobran. Y té niant, y n’coupë point les éronces dame !

    J’ me së gainmë ! cé pour çà qe je sé là, cé raport aux éronces Monsieur le lussier.

    Creyez vous qi va éparer la ha ?

    V’la ti pas qe la servante s’ameune et dit : « le té de Monsieur le lussier est servi dans la bibliothèqe ».

    « Pour le 14 de novembr 2016l'oraje »
    Partager via Gmail Yahoo!